header banner
Default

Comment fonctionnent les prêts de NFT? | Binance Academy


Résumé

  • Les prêts de NFT sont un type de prêt dans l’espace de la crypto où les NFT sont utilisés comme collatéral. 

  • Le concept de prêts de NFT intègre la finance décentralisée (DeFi) dans le monde des arts numériques, des objets de collection, de l’immobilier virtuel et autres actifs uniques tokenisés.

  • Les mesures clés à considérer pour les prêts de NFT incluent le ratio prêt-valeur (LTV), le taux de liquidation, et évidemment le prix plancher des NFT.   

  • Les prêts de NFT offrent d’importants avantages pour libérer la liquidité et accéder instantanément à des emprunts pour les propriétaires de NFT. Ils comportent néanmoins également des risques, tels que la volatilité des prix, le manque de liquidité et les risques réglementaires potentiels. 

Que sont les NFT ? 

Un NFT, ou token non fongible, est un token hébergé sur une blockchain et utilisé pour représenter un actif numérique. Contrairement aux cryptomonnaies comme Bitcoin ou Ethereum, qui sont fongibles et identiques les unes aux autres, les NFT sont uniques et « non fongibles ». Chaque NFT a des propriétés et des valeurs différentes.

Les NFT représentent généralement la propriété d’objets uniques tels que des œuvres d’art, des personnages et des skins de jeux vidéo, des cartes à échanger, de l’immobilier virtuel et d’autres biens numériques. Cela signifie que les objets non fongibles ne peuvent pas faire l’objet d’un trading sur une échelle standardisée. Leur valeur découle en effet de leur caractère unique et de la valeur subjective que les acheteurs leur accordent.

Les NFT gagnent de plus en plus en adoption grand public, les créateurs les utilisant pour monétiser leurs créations numériques, les collectionneurs pour posséder des actifs numériques uniques, et les marques pour établir des relations plus étroites avec leurs clients. 

Que sont les prêts de NFT ? 

Les prêts de NFT, comme leur nom l’indique, sont un type de prêt dans l’espace crypto où les NFT sont utilisés comme collatéral. Traditionnellement dans l’espace DeFi, des tokens fongibles tels que le bitcoin et l’ether ont été utilisés comme collatéral pour garantir des prêts. Mais avec la popularité croissante des NFT et l’augmentation de leur valeur, des plateformes ont décidé d’offrir aux détenteurs de NFT la possibilité d’utiliser leurs actifs comme collatéral pour des prêts. 

Certaines des collections de NFT les plus précieuses incluent des objets uniques valorisés à des dizaines de milliers de dollars. Les prêts de NFT permettent aux propriétaires de NFT d’obtenir facilement de la liquidité sans avoir à vendre leurs NFT. Le concept de prêts de NFT intègre la DeFi dans le monde des arts numériques, des objets de collection, de l’immobilier virtuel et autres actifs uniques tokenisés.

Les prêts de NFT fonctionnent de manière similaire aux prêts en cryptomonnaie. Voici un exemple simplifié de comment fonctionne un prêt de NFT : 

Étape 1 : les utilisateur(-trice)s demandent un prêt

Un propriétaire de NFT utilise son NFT comme collatéral et demande un prêt sur une plateforme de prêt qui prend en charge les prêts de NFT.

Étape 2 : évaluation du NFT 

La plateforme, ou d’autres utilisateurs sur celle-ci, évaluent la valeur du NFT. Il est plus simple d’évaluer la valeur d’un NFT si celui-ci a un historique de prix stable sur le marché secondaire. Cette évaluation est au contraire plus difficile pour les NFT moins bien établis, étant donné le caractère unique de chaque NFT et la nature souvent subjective de leur valeur.

Étape 3 : émission du prêt 

Une fois la valeur du NFT convenue, le prêteur fournit un prêt au propriétaire du NFT, généralement en stablecoin. Le NFT est alors verrouillé dans un smart contract jusqu’à ce que le prêt soit remboursé. Le smart contract spécifie généralement les conditions du prêt, y compris le montant souhaité, la durée et le taux d’intérêt. 

Étape 4 : remboursement du prêt

Une fois que l’emprunteur rembourse le prêt, le NFT est déverrouillé et rendu à l’emprunteur. Si jamais l’emprunteur ne rembourse pas le prêt, le smart contract transfère automatiquement le NFT au prêteur. Ce processus est appelé liquidation. 

Les utilisateur(-trice)s peuvent trouver des plateformes qui offrent des prêts de NFT en vérifiant les pages produits de la plateforme, ou en recherchant des DApps de DeFi. Si vous envisagez de faire un prêt de NFT, il est préférable de faire des recherches approfondies pour trouver une plateforme disposant des meilleures conditions de prêt et d’une solide réputation (avis, antécédents, etc..).  

Indicateurs clés à comprendre et à prendre en compte pour les prêts de NFT

Utiliser votre NFT comme collatéral pour obtenir un prêt est un processus qui nécessite une compréhension approfondie des indicateurs clés qui mesurent la viabilité de celui-ci.  Bien que ces termes soient similaires à ceux utilisés pour les prêts en cryptos, ils sont conçus pour tenir compte de la complexité supplémentaire qui vient avec l’utilisation des NFT comme collatéral. 

  1. Taux d’intérêt 

Lorsque vous contractez un prêt en utilisant des NFT comme collatéral, vous devez prêter attention au taux d’intérêt que vous payez. Comprenez combien d’intérêt vous payez pendant la durée du prêt. Comprenez également la différence entre APR et APY

  1. Ratio prêt-valeur (LTV)   

Le ratio prêt-valeur (LTV) est le ratio du montant du prêt à la valeur du collatéral. Par exemple, si vous empruntez 50 DAI en utilisant un NFT d’une valeur de 100 DAI comme collatéral, le ratio LTV sera de 50 %. Ce ratio est un indicateur de risque essentiel pour les prêteurs, car il aide à évaluer le risque que le prêt devienne sous-collatéralisé si la valeur du collatéral (ici le NFT) baisse.

Le ratio LTV maximum qu’une plateforme permet varie. Néanmoins, dans de nombreux cas, il se situe entre 50 % et 75 %. Pour des actifs plus volatils, le ratio LTV maximum tend à être plus bas pour tenir compte des fluctuations de prix. Les ratios LTV pour les prêts de NFT sont souvent plus bas que ceux des prêts en cryptomonnaie, en raison de leur volatilité de prix plus élevée et du défi à évaluer leur valeur.

  1. Ratio de liquidation 

Ce ratio est le ratio LTV auquel le collatéral peut être liquidé pour rembourser le prêt. Si le ratio LTV d’un emprunteur atteint le ratio de liquidation, son collatéral peut être vendu par la plateforme pour assurer le remboursement du prêt. Dans les prêts de NFT, le prêteur peut revendiquer la propriété du NFT. 

Par exemple, si une plateforme a un ratio de liquidation de 75 %, et que le LTV d’un utilisateur atteint ce niveau en raison d’une baisse de la valeur du collatéral, son collatéral peut être liquidé. Des frais de pénalité sont également souvent appliqués dans ces scénarios, ce qui incite les emprunteurs à éviter la liquidation.

Les emprunteurs doivent prêter une attention particulière à cet indicateur, car la liquidation entraînera la perte définitive de leur NFT.

  1. Prix plancher du NFT 

Le prix plancher d’un NFT fait référence à l’article le moins cher listé dans une collection. Il est considéré comme l’un des principaux indicateurs utilisés par les collectionneurs pour mesurer et évaluer l’attractivité d’un projet. Il donne également aux acheteurs une idée de l’investissement minimum requis pour posséder un NFT d’un projet particulier. 

Les prix plancher peuvent influencer les conditions d’un prêt, même si le NFT utilisé comme collatéral possède des caractéristiques beaucoup plus rares que le NFT le moins cher de la collection. Le prix plancher d’une collection peut avoir un impact significatif sur les limites d’emprunt et les ratios LTV. Par exemple, un emprunteur qui souhaite utiliser un NFT avec des attributs uniques et rares comme collatéral pourrait s’attendre à recevoir un montant de prêt plus élevé, tandis que des NFT plus communs pourraient obtenir un montant de prêt plus faible.

Ces ratios sont essentiels pour comprendre la dynamique des prêts collatéralisés dans la DeFi et peuvent varier considérablement selon la plateforme et le type de collatéral. Étant donné que les prêts adossés à des NFT sont encore un domaine relativement nouveau et en évolution, ces ratios peuvent différer considérablement de ceux généralement observés avec un collatéral en token fongible. La nature relativement illiquide des NFT et la difficulté à évaluer leur valeur peuvent également influencer ces ratios.

Les avantages des prêts de NFT

Les prêts de NFT offrent de nombreux avantages : 

  1. Déblocage de liquidités 

Les propriétaires de NFT de grande valeur peuvent débloquer des liquidités sans vendre leurs actifs. Cela peut être bénéfique pour ceux qui croient en la valeur à long terme de leurs NFT, mais ont besoin d’un accès immédiat à des fonds. 

  1. Étendre la DeFi à l’espace de l’art numérique 

Les prêts de NFT offrent une voie aux détenteurs de NFT pour participer à la DeFi en contractant des prêts. Cela pourrait particulièrement être bénéfique pour les artistes ou les collectionneurs de l’espace NFT qui souhaitent tirer parti de leurs actifs numériques dans la DeFi.

  1. Pas de vérification de crédit 

Comme pour les autres prêts DeFi, les prêts adossés à des NFT n’exigent pas de vérification de crédit. C’est un avantage significatif pour les personnes ayant des cotes de crédit faibles, ou celles qui n’ont pas accès aux services bancaires traditionnels.

Les risques des prêts de NFT

Il est important de noter que les prêts de NFT comportent tout de même des risques. La valeur des NFT peut être extrêmement volatile et difficile à évaluer avec précision. Les NFT sont moins liquides que les cryptomonnaies traditionnelles, ce qui signifie que si un emprunteur fait défaut, le prêteur pourrait avoir des difficultés à vendre le NFT pour récupérer ses fonds.

Les risques des prêts de NFT à considérer sont entre autres : 

  1. Volatilité des prix 

La valeur des NFT peut être très volatile, ce qui rend difficile l’évaluation précise de leur valeur à des fins de collatéral pour un prêt. Cela pourrait conduire à des situations où la valeur d’un NFT chute en dessous de la valeur du prêt, entraînant ainsi une liquidation.

  1. Manque de liquidités 

Les NFT sont souvent moins liquides que les autres actifs crypto. Si un emprunteur fait défaut sur son prêt, le prêteur peut avoir des difficultés à vendre le NFT pour récupérer ses fonds.

  1. Risque lié au smart contract 

Les prêts de NFT, comme les autres protocoles DeFi, sont généralement régis par des smart contracts. Ces contrats peuvent comporter des bugs ou des vulnérabilités que les pirates peuvent exploiter, entraînant la perte de fonds ou de NFT. 

  1. Risque réglementaire 

Comme dans d’autres domaines de la DeFi, il existe une incertitude réglementaire concernant les prêts de NFT. De futures réglementations pourraient affecter la viabilité des prêts de NFT ou introduire des exigences de conformité supplémentaires.

Conclusion

Les NFT ont gagné en popularité, car ils tokenisent une gamme d’actifs (de l’art numérique à l’immobilier). Les prêts de NFT représentent une évolution passionnante dans la DeFi, offrant des options de liquidité pour les détenteurs d’actifs numériques uniques. 

Bien que les prêts de NFT offrent un nouveau moyen pour les propriétaires de NFT de débloquer des liquidités à partir de leurs actifs, ceux-ci comportent plusieurs risques importants. Il est important pour les utilisateurs de bien comprendre ces risques avant de s’engager avec les prêts de NFT ou tout autre protocole DeFi.

Plus d’informations

  • Qu’est-ce qu’un NFT ?

  • Comment créer un NFT ?

  • Qu’est-ce que le staking NFT et comment fonctionne-t-il ?

  • Qu’est-ce qu’un NFT dynamique et comment évolue-t-il dans le temps ?

Avertissement concernant les risques et avis de non-responsabilité : ce contenu vous est présenté « tel quel » à des fins d’information générale et pédagogiques uniquement, sans représentation ni garantie d’aucune sorte. Il ne doit pas être interprété comme un conseil financier, juridique ou professionnel, ni comme une recommandation d’achat d’un produit ou d’un service spécifique. Il vous appartient de rechercher vos propres conseils auprès de conseillers professionnels appropriés. Lorsque l’article est rédigé par un tiers, veuillez remarquer que les opinions exprimées appartiennent à ce tiers et ne reflètent pas nécessairement celles de Binance Academy. Veuillez lire notre avis de non-responsabilité complet ici pour en savoir plus. Les cours des actifs numériques peuvent être volatils. La valeur de votre investissement peut baisser ou augmenter et vous pouvez ne pas récupérer le montant investi. Vous êtes seul(e) responsable de vos décisions d’investissement et Binance Academy n’est pas responsable des pertes que vous pourriez subir. Ce document ne doit pas être interprété comme un conseil financier, juridique ou professionnel. Pour en savoir plus, consultez nos Conditions d’utilisation et notre Avertissement concernant les risques.

Sources


Article information

Author: Meghan Price

Last Updated: 1699971962

Views: 636

Rating: 4.1 / 5 (89 voted)

Reviews: 87% of readers found this page helpful

Author information

Name: Meghan Price

Birthday: 1915-06-03

Address: 75826 Craig Ford, Josephland, NV 93296

Phone: +3606273372788511

Job: Surveyor

Hobby: Skateboarding, Cycling, Embroidery, Running, Bird Watching, Metalworking, Yoga

Introduction: My name is Meghan Price, I am a spirited, courageous, Colorful, unreserved, ingenious, artistic, risk-taking person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.